Animalia, art et cynégétique

mardi 04 décembre 2018 10:30
Salle V.V., 3, rue Rossini 75009 Paris
Informations sur la vente
Animalia - Art & Cynégétique

Expositions publiques :
Lundi 3 décembre 2018, de 11h à 18h

Expert :
Michael COMBREXELLE
Conseiller juridique en Zoologie et collections animales
Expert de Justice près la cour d’Appel de Paris

Gaétan Brunel, Expert CEA

Pour toutes informations complémentaires
Ludivine Pladepousaux 
+33 (0)1 48 00 00 95
lpladepousaux@millon.com

Directeurs du département
Pélage de Coniac - Directeur associés
pdeconiac@millon.com

Mayeul de La Hamayde - Commissaire-Priseur
mdlh@millon.com
 
Conditions de ventes
Conditions de vente

Conditions of sale
 

Rappel réglementaire :



Les spécimens présentés dans cette vacation respectent la conformité avec la Loi. En effet, le Législateur impose des règles strictes pour l’utilisation commerciale des spécimens d’animaux inertes. La réglementation Internationale du 3 Mars 1973 (CITES) impose pour les différentes annexes une corrélation entre le spécimen et le document prouvant l’origine licite. Ce règlement retranscrit en droit Communautaire Européen (Annexes A/B/C) dans le Regle 338/97 du 9/12/1996 permet l’utilisation commerciale des spécimens réglementés (CITES) sous réserve de présentation de documents ou d’éléments de datation prouvant l’origine licite ; ces documents pour cette vacation sont les suivants :



Concernant les spécimens récents repris à la Convention de Washington,


  • Pour l’Annexe A : CIC fourni reprenant l’historique du spécimen (pour les spécimens récents)
  • Pour l’Annexe B : les spécimens aviens sont soient bagués ou transpondés, et sont accompagnés de documents d’origine licite. Le bordereau d’adjudication de cette vacation doit être conservé car il reprend l’historique de chaque spécimen.


Pour les spécimens récents protégés repris au Code de l’Environnement Français, ils sont tous nés et élevés en captivité et bénéficient du cas dérogatoire de l’AM du 14/07/2006. Ils peuvent de ce fait être utilisés commercialement au vu de la traçabilité entre le spécimen et les documents justificatifs d’origine licite. Les autres spécimens bénéficiant de datation antérieure au régime d’application (AM du 21/07/2015) peuvent de ce fait être utilisés commercialement.



Pour les spécimens antérieurs à 1947 présents dans cette vacation, ils bénéficient du cas dérogatoire du Règle 338/97 du 9/12/1996 en son article 2 mc permettant leur utilisation commerciale. En revanche, pour la sortie de l’UE de ces spécimens un Cites pré-convention est nécessaire.



Pour les spécimens d’espèces chassables (CH) du continent Européen et autres, l’utilisation commerciale est permise sous certaines conditions.



Pour les espèces dites domestiques (D) présentes dans cette vacation, l’utilisation commerciale est libre.



Pour les spécimens anciens dits pré-convention (avant 1975), ils respectent les conditions de l’AM du 23/12/2011 et de ce fait, peuvent être utilisés commercialement.



Les autres spécimens de cette vacation ne sont pas soumis à réglementation (NR) et sont libres de toutes utilisations commerciales. Le bordereau d’adjudication servira de document justificatif d’origine licite.



Pour une sortie de l’UE, concernant les Annexes II/A, II/B, III/C, D un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.



Remarque : L’Etude MILLON, et l’Expert déclineront toutes utilisations frauduleuses des spécimens mis en vente dans cette vacation, autres que celles fixées par la Loi, le Commissaire-priseur, et l’Expert.



Toute reproduction entière ou même partielle de ce texte est interdite


sans autorisation de l’Etude et de l’Expert



Armes à feu :



FUSILS ET CARABINES de CHASSE de la CATÉGORIE C1



CES ARMES NE SONT PAS VENDUES EN LIVE


Pour un ordre d’achat, les acquéreurs d’armes de chasse et de tir, devront impérativement envoyer avant la vente les papiers demandés à l’étude



CONDITIONS SPÉCIALES POUR L’ACHAT DES ARMES DE LA CATÉGORIE C 1



Pour l’achat des armes de catégorie C 1 à déclarer, une copie d'une PIÈCE D'IDENTITÉ ainsi qu’une copie de LICENCE D'UNE FÉDÉRATION SPORTIVE FRANÇAISE AGRÉÉE pour la pratique du tir ou du ball-trap ou d'une copie du PERMIS DE CHASSER FRANÇAIS délivré en France accompagné du TITRE DE VALIDATION de l'année en cours ou de l'année précédente seront demandées.



Pour pouvoir enchérir, TOUT ACHETEUR DEVRA S’ÊTRE PRÉALABLEMENT INSCRIT AUPRÈS DE LA SVV AU MINIMUM 24 HEURES AVANT LE JOUR DES ENCHÈRES afin que celle-ci ait le temps nécessaire de procéder aux démarches administratives légales.



LES ARMES DE CHASSE ET DE TIR MODERNES SONT VENDUES DANS L’ÉTAT SANS GARANTIE
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com