Egypte - Photographie - BRUGSCH (Emil) &…

Lot 177
5 000 - 8 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Egypte - Photographie - BRUGSCH (Emil) &…

Egypte - Photographie - BRUGSCH (Emil) & MASPERO (Gaston). La Trouvaille de Deir-El-Bahari. Vingt photographies par M. E. Brugsch, conservateur-adjoint du Musée d'Antiquités de Boulaq. Texte par G. Maspero, directeur général des Musées d'Egypte. Le Caire, Imprimerie Française F. Mourès & Cie, 1881.

In-4 ½ chagrin brun à coins ép. Edition originale. 36 pp. de texte (montées sur onglets) et 30 photographies originales (épreuves au charbon d'époque, dim. env. 21 x 15,5 cm) contrecollées sur carton fort (montées sur onglets, numérotées à l'encre et légendées au crayon). Reliure usagée, marges des premiers ff. de texte légt usées, qqs rousseurs marginales.

Très rare ouvrage, d'une importance capitale pour l'histoire des découvertes archéologiques en Egypte :

Nommé en 1880 par Jules Ferry à la tête d’une mission archéologique permanente (l’Ecole du Caire) Gaston Maspero (1846-1916) parvient à remonter une filière d’antiquités égyptiennes pillées découvrant ainsi l’endroit d’une cache recelant de nombreuses reliques dans un caveau funéraire situé dans une falaise à Deir-El-Bahari (« Vallée des nobles » dans la nécropole). Ne pouvant se rendre alors sur place, il charge en urgence le conservateur adjoint Emile Brugsch, accompagné de Ahmed Effendi Kamal, assistant au musée du Caire, et de Thadéos Matafian, de pénétrer dans la tombe. La découverte est stupéfiante : une quarantaine de momies dont celles des plus grands pharaons dans leurs sarcophages (Aménophis Ier, Thoutmosis II, Thoutmosis III, Séti Ier, Ramsès II, etc.) sans oublier de nombreux objets funéraires précieux, le tout dans un incroyable désordre ! Emile Brugsch répertorie et photographie le tout en 2 jours seulement afin de se prémunir de nouveaux vols et pillages ; il faudra 5 jours et près de 300 ouvriers pour vider le contenu de la tombe destiné à être conservé au musée de Boulaq à Louxor (avant d’être transféré définitivement dans les collections du Musée égyptien du Caire ; la cache quant à elle fut murée par des rochers jusqu'à sa réouverture en 1938 et fait désormais l’objet d’un travail de préservation sous l’égide d’une équipe germano-russe).

Destinée à l’origine à abriter les dépouilles du grand prêtre d’Amon Pinedjem II et de sa famille, la tombe avait servi au moment de la mort de ce dernier (vers -969) à cacher et protéger les momies royales de possibles exactions en cette période de déclin du royaume.

Découverte capitale par la richesse des antiquités mises au jour, elle permit également d’établir et de confirmer d’importantes hypothèses sur la chronologie et la filiation des pharaons d’Egypte.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com
MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com