André RAFFRAY 1925 2010

Lot 642
800 - 1 000 €
Les résultats sont indiqués frais acheteurs inclus
Résultat: 1 700 €

André RAFFRAY 1925 2010

André RAFFRAY (1925-2010)

"Les Brigades du Tigre"

(S. 1_1974-1975) : Les Vautours (1)

(S. 2_1975-1976) : L'Auxiliaire (2), Les Compagnons de l'Apocalypse (1), Le Défi (3), La Couronne du Tsar (2), De la poudre et des balles (2)

(S. 3_1976-1977) : Bonnot et Compagnie (2), L'Homme à la casquette (4), Don de Scotland Yard (1), Le Cas Valentin(1), Le Crime du Sultan (3)

(S. 4_1977-1978) : Le Village maudit (2), Bandes et Contrebandes (1), Cordialement vôtre (1), Les Enfants de la Joconde (2), L'Ange blanc (4) et cartons aux épisodes non-identifiés : ambiances et scènes : assassinat, hold-up, attaque de banque, braquage de bijouterie, patrouille de garde montée, défilés militaire, bourgeoises, explosion de bombe dans un café, usine… (18)

50 planches, gouaches sur cartons, titrées et numérotés pour certaines, 1974-1978

De 17 x 21 cm à 21 x 28 cm



Artiste peintre graphique inclassable et virtuose, André Raffay naquit en Normandie en 1925 et s’initie dès son plus jeune âge aux techniques de la photographie dans le studio photo de ses parents. En 1946, il s'installe à Paris afin de rejoindre l'atelier de dessins animés d'André Rigal puis est engagé au service animation de la Société Gaumont en 1953. Il y travaille jusqu’en 1982, notamment pour la réalisation de gouaches pour les génériques et prologues de la série "Les Brigades du Tigre".

En 1975, une commande de 12 gouaches racontant la vie de Marcel Duchamp l’amène à étudier l’œuvre de l’artiste, tout aussi obsédé que lui par l’exactitude d’un travail méticuleux et méthodique.

A partir des années 1980 des expositions mettent en lumière son travail de peintre : au Centre Pompidou et au Musée des arts décoratifs à Paris, à Bonn, Venise, Genève ou New-York.

André Raffray définit son art comme « une conversation avec le temps et l’histoire, réalisée grâce au medium des écoliers, les crayons de couleur ».



Bibliographie

L'art autour de l'art : entretien avec Kristell Loquet et Jean-Luc Parant / André Raffray, impr. 2005 . - André Raffray ou La peinture recommencée / textes de Bernard Blistène, Thierry Dufrêne, Catherine Elkar… [et al.], DL 2005



Les Brigades du Tigre ont réellement existé. Elles furent créés en 1907, alors que la criminalité montait en flèche en France, encouragée par l'impuissance de la police d'alors. C'est ainsi que l'Etat a décidé de la création d'unités d'élite basées dans les principales villes du pays. Elles furent baptisées Brigades du Tigre, en mémoire de George Clémenceau qui portait ce surnom et qui était connu pour sa fermeté face aux adversaires. Ces unités furent dotées d'équipes entrainées aux techniques de combat, savate et canne, et dotées des équipements les plus modernes, télégraphe, téléphone, et bientôt automobile. Elles mirent aussi à profit le tout nouveau fichage anthropométrique avec empreintes digitales. C'est l'équivalent aujourd'hui des BAC, brigades anticriminalité.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com
MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com