Déesse de l’eau « Chalchiuhtlicue » présentée…

Lot 71
40 000 - 60 000 €

Déesse de l’eau « Chalchiuhtlicue » présentée…

Déesse de l’eau « Chalchiuhtlicue » présentée assise, ses mains posées sur le haut des cuisses dans un geste symbolique. Elle porte un « huipil » à trois pans triangulaires étagés, disposés en cascade. Celui-ci est agrémenté de plusieurs pendentifs avec pendeloques. Son visage, dirigé vers le ciel arbore une expression extatique et intense d’une grande sensibilité. Sa coiffe est architecturée avec soin, agencée par deux nattes latérales et trois autres circulaires nouées à l’arrière de la tête. Elle laisse apparaitre neuf petits chignons circulaires symbolisant probablement des constellations. Ses pieds sont contorsionnés et joints plantes vers l’avant. Ses oreilles sont ornées de deux tambas circulaires équilibrées et un élément frontal orne son front.
Pierre volcanique sculptée et polie. Quelques discrètes traces de polychromie d’origine.
Aztèque, Mexique. Epoque impériale, 1350 – 1521 ap JC.
32,4 x 17,5 cm

Provenance :
- Ancienne galerie Olivier Le Corneur, Paris, juillet 1973.

Exposition :
- Musée Rath, Ville de Genève, "Mexique Terre des Dieux" du 8 octobre 1998 - 24 janvier 1999.
- Musée Galerie de la Seita, Paris, "Figures de pierre - L'art du Guerrero dans le Mexique précolombien", octobre 1992

Publication :
- Cat. d’exp. « Mexique : Terre des Dieux - Trésors de l'art précolombien - Musée Rath : 8 octobre 1998 - 24 janvier 1999 », Musée Rath, Genève, 1998, reproduite p. 246, fig. 275.
- BERJONNEAU, Gérald, SONNERY, Jean-Louis, Chefs-d’œuvre inédits de l’art précolombien, Mexique Guatemala, Edition Arts, Paris, 1985, reproduite p. 134, fig. 188-189.
-Figures de pierre, l'art du guerrero dans le Mexique précolombien, expositon au musée - galerie de la seita du 2 octobre au 21 novembre 1992, edition du musée, Paris, reproduite page 245, fig. 245.

Bibliographie :
- Cette œuvre peut être comparée à celle de l’ancienne collection Régine et Guy Dulon reproduite dans Chefs d’œuvres inédits de l’art précolombien p. 134. 186-187. 

Certificat d'exportation pour un bien culturel n°210008


Chalchiuhtlicue, en nahuatl signifiant « Celle qui porte une jupe de jade » est l’une des principales déesses aztèques des eaux vives, des rivières et des lacs. Elle était particulièrement vénérée dans le haut plateau central mexicain. Epouse de Tlaloc, mère de Tecciztecat, elle règne sur Tlalocan et personnifie la pureté de l’eau. Elle est à ce titre considérée comme la protectrice des naissances et des bains purificateurs qui accompagnaient la venue au monde d’un nouvel être. Egalement considérée comme redoutable, elle pouvait faire apparaitre les ouragans, tourbillons et causer la mort par noyade des malfaisants.
La présente œuvre se caractérise d’abord par son huipil étagé, unique en son genre. La présence de deux nattes latérales caractéristiques, la coiffe accentuée par des motifs symboliques évoquant probablement des planètes ainsi que l’architecture parfaite de ses proportions sont également remarquables. Le modelé intense du visage peut quant à lui sans nul doute la classer parmi les plus belles sculptures connues de ce type.



--
Goddess of water « Chalchihutlicue », seated, on her thigh her hands are put symbolically.
Volcanic stone carved and polished. Polychromy traces from origin.
Aztec, Mexico. Imperial period, 1350 - 1521 A.D.
12,67 x 6,89 inch
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com