LE PETIT MUSÉE DE PHILIPPE BOUVARD
 
Livres - Manuscrits - Œuvres sur papier - Art Contemporain - Mobilier & Objets d’Art - Vins

 
 
La Maison MILLON pousse les portes du Petit Musée de Philippe BOUVARD, à l’occasion d’une vente aux enchères qui dispersera l’emblématique bureau-bibliothèque du journaliste, le mardi 4 octobre 2016 à 14h. Le public pourra découvrir du 1er au 3 octobre 2016, la reconstitution de cet espace feutré, tapissé d’ouvrages, de souvenirs, d’objets, de mobilier et de correspondances, dans la Salle V.V située 3 rue Rossini à Paris, avant d’être offert aux enchères sous le marteau d’Alexandre MILLON.
 
Parmi les objets présents au catalogue de cette vente, figurent notamment plus de 200 lots de livres soigneusement reliés, représentant les classiques de la littérature française des XIXème et XXème siècles, sa correspondance avec François Mitterrand, avec qui il partageait une passion commune pour l’œuvre de Jules Renard, les lettres de remerciements des présidents Chirac et Sarkozy, une composition de journaux Bouvard signée CÉSAR, des dessins de DUBOUT, son canapé Chesterfield en cuir ou encore le bureau derrière lequel il a travaillé à l’élaboration de ses émissions et de ses papiers.
 
Amoureux de belles lettres, de vins et de cylindrées, la vente du 4 octobre proposera également une sélection provenant de la cave de Philippe BOUVARD ainsi que sa Rolls Royce Corniche de 1985.
 
Avec cette vente, une page se tourne pour Philippe Bouvard. A l’automne, il refermera les portes de sa demeure du XVIIème arrondissement, où il vécut ces 40 dernières années pour s’installer dans un autre décor parisien.

 
LA BIBLIOTHÈQUE
 
C’est au 1er étage de sa demeure parisienne du XVIIème arrondissement, entre cour et jardin, que Philippe BOUVARD a installé son espace de travail. Un bureau-bibliothèque, où courent sur les murs, des rayonnages d’acajou tapissés de plus de 4 000 reliures. Initiée il y a près de  40 ans et complétée au fil des ans, cette bibliothèque est un véritable panthéon érigé à la gloire des mots, où les grands auteurs de littérature classique côtoient les contemporains.

Lot 7 - BAUDELAIRE - Vingt-sept poèmes des Fleurs du Mal, illustrés par RODIN. Paris, Société des "Amis du Livre moderne", 1918. 27 dessins de RODIN gravés dans et hors texte illustrant 25 poèmes des Fleurs du Mal. Tirage à 200 ex. numérotés (n°99)
Estimation : 1 200 / 1 500 € 
 
 
  
CORRESPONDANCE ET AUTOGRAPHES
 
Humoriste, écrivain, journaliste, éditorialiste, ce chroniqueur tout-terrain a côtoyé les plus grands Hommes du paysage français.
 
Partageant sa passion pour Jules RENARD avec François MITTERRAND, l’ancien Président de la République et le journaliste eurent une relation épistolaire autour de l’œuvre de l’écrivain. Apprenant que deux ouvrages manquaient à la collection de Philippe BOUVARD, il les lui fit parvenir, accompagnés de deux courriers (lots 202 et 203), aujourd’hui proposés aux enchères 500 / 800 euros et 700 / 900 euros.
 
 
 
Dans son bureau, Philippe BOUVARD affiche autographes et correspondances. Parmi elles, on compte celles des présidents SARKOZY (lot 205, estimé 100 / 120 euros) CHIRAC (lot 204, estimé 250 / 300 euros) et MITTERRAND. Mais également les mots de Brigitte BARDOT (lot 201, estimé 800 / 1 000 euros) et Edouard HERRIOT (lot 199, estimé 200 / 250 euros).
 
Ainsi que de nombreux autographes et belles lettres de Sacha GUITRY adressées à son père Lucien (lot 197, estimé 1 200 / 1 500 euros), les missives de Jules RENARD à Jeanne MARNI (lot190) et Sarah BERNHARDT (lot192), estimées respectivement 300 / 400 et 800 / 1 000 euros.
 
  
Dessins humoristiques et souvenirs d'une Grosse Tête
 
Amuseur professionnel, Philippe BOUVARD avait choisi le 1er avril 1977 pour lancer Les Grosses Têtes sur les ondes d’RTL. En maitre de cérémonie, il accueillait en compagnie de ses chroniqueurs des personnalités politiques, culturelles, économique ou encore médiatiques. Mêlant joyeusement culture générale et histoires grivoises, l’émission est rapidement devenue la quotidienne la plus écoutée de France. Un succès qui perdurera jusqu’en 2014.
 
Ainsi, dans son bureau trônent pêle-mêle 30 ans de souvenirs journalistiques. Parmi eux, ce disque d’or volume 1. des Grosses Têtes, une sculpture en bronze de Philippe BOUVARD au micro, des trophées, des photos et autres reliques radiophoniques. On y découvre également de nombreux dessins humoristiques signés Dubout, Sennep ou Faizant.
 
 

VOITURES DE COLLECTION
 
Philippe BOUVARD a toujours été un passionné de belles carrossées. Qu’elles soient italiennes, allemandes, américaines, françaises ou anglaises, il n’a jamais pu résister aux charmes et aux courbes de ces bijoux de mécaniques.  Beaucoup de modèles ont défilé dans sa vie. La plus fidèle étant cette Rolls de 1985 qui l’accompagne depuis 25 ans (estimée 40 000 / 60 000 euros) dont il se sépare aujourd’hui.
 

Lot 330 - ROLLS ROYCE CORNICHE CABRIOLET Série II de1985 - Bleue foncée intérieur beige
Provenance américaine
Estimation: 40 000 / 60 000 € 

   
OEUVRES CONTEMPORAINES
 
Si ce Petit Musée affiche les dessins et caricatures signée de ses amis DUBOUT, SENNEP, SEM GUS ou CALVI, on trouve également des œuvres contemporaines comme ce cube composé de journaux BOUVARD signé CÉSAR, (lot 221) estimé 5 000 / 7 000 euros. A retenir également deux œuvres des LALANNE, « L’oiseau bleu » de François-Xavier, une sculpture en bronze à patine verte signée et numérotée (lot 240) estimée 5 000 / 8 000 euros, ainsi que la « pomme bouche » de Claude, un bronze doré signé et numéroté (lot 241) estimé 10 000/15 000 euros.
 

Lot 221 - CÉSAR (1921-1998) Composition en cube de collages de journaux Bouvard et crayon - Signée en bas à droite
Estimation : 5 000 / 7 000 €
  

IN VINO VERITAS
 
Epicurien, la cave de Philippe BOUVARD recèle quelques crus de prestige.
Château MOUTON - ROTHSCHILD, 1° cru Pauillac1995 (lot 359, 6 bouteilles estimées 1 080 / 1200 euros), Château LAFITE- ROTHSCHILD 1° cru Pauillac1997 (lot 355, 10 bouteilles estimées 2 200 / 2 500 euros).
 
 

Un ensemble de près de 200 bouteilles estimé 10 000 euros.
 

 
 
 
 LE PETIT MUSÉE DE PHILIPPE BOUVARD
 
Vente le MARDI 4 OCTOBRE 2016 À 14h – PARIS
Salle V.V - 3, Rue Rossini - Quartier Drouot - Paris IX
 
EXPOSITION
Samedi 1er octobre, de 12h à 23h à l’occasion de la « Nuit Blanche »
Lundi 3 octobre, de 10h à 19h
Mardi 4 octobre, de 10h à 11h30

 
 
 CONTACT PRESSE
Marina DAVID: +33 6 86 72 24 21 – m.david@marinadavid.fr
 

CATALOGUE ET VISUELS HD DISPONIBLES SUR DEMANDE