Lundi 27 juin, Millon mettait les Grandes Civilisations à  l’honneur. Cinq collections privées réunissaient objets préhistoriques, art précolombien, africain, égyptien ou hellénique, en passant par l’Asie et l’Océanie.
 
330 lots, rassemblant l’ensemble des  époques et des continents ont ainsi défilé sous le marteau de Maître Millon.
La diversité et la qualité des pièces sélectionnées par les experts Daniel LEBEURRIER et Serges REYNES ont attiré les convoitises des collectionneurs et des institutions muséales qui se sont livrés à de belles batailles d’enchères en salles, par téléphone et sur internet.
Ce tour de monde ponctué de beaux coups de marteaux totalise un produit de 1 028 840 euros.
 
Les bifaces de la collection JOUILLÉ ont taillé la part belle à la préhistoire. Les 42 lots offerts aux enchères ont enflammé l’Hôtel Drouot, avec la totalité des pièces vendues. Amorcé par une pluie d’enchères pour les premiers lots, le feu a pris avec ce biface micoquien (lot 25, estimé 4 000 / 5 000 euros) qui enregistre 58 000 euros et un record du monde!
 
Les arts océaniens magnifiquement représentés par la collection Louis VÉSIGNÉ comptent également de belles adjudications, totalisant 508 000 euros. Un tiki maori néozélandais (Lot 231), estimé 12 000 / 18 000  s’envole à 108 300 euros et une hache ostensoir kanak estimée 15 000 / 25 000 euros est acquise 50 000 euros.
 
De belles enchères également pour cette œnochoé grecque (lot 171, estimé 12 000 / 15 000 euros) issue de la collection de Monsieur et Madame Robert D, qui rejoindra le Musée de Sèvres pour 33 500 euros.
 
Pour découvrir le dossier de presse, cliquez sur l'image